C’est la rentrĂ©e 🌟 Comment bien s’organiser pour l’apprĂ©cier

C'est la rentrée - êtes vous prêts ?

Today’s the day, c’est la rentrĂ©e pour moi. Une rentrĂ©e particulière après beaucoup de changements dans les derniers mois. Ça me fait sourire d’Ă©crire cela. La RENTREE. Je pense qu’il n’y a qu’en France qu’on cĂ©lèbre cela de telle manière d’y consacrer un article 🙂 Mais après 11 ans au pays du vin et du fois gras (mjam !) je m’y suis habituĂ©e. Et c’est en effet un grand moment : de renouveau, de nouveaux dĂ©buts, l’occasion de prendre des bonnes rĂ©solutions et d’ajuster son organisation.

RentrĂ©e professionnelle, rentrĂ©e scolaire, rentrĂ©e sportive et en plus deux enfants qui sont nĂ©s en septembre et qui souhaitent fĂŞter leurs anniversaires. Avec les annĂ©es j’ai appris Ă´ combien il Ă©tait important de bien organiser cette pĂ©riode pour la passer sereinement. Alors, comment bien organiser la rentrĂ©e ?

J’avais envie de vous partager mes astuces. Prenez ce qui vous semble pertinent, laissez ce qui ne vous plaĂ®t pas, partagez vos propres idĂ©es si le cĹ“ur vous en dit.

Retour sur l’annĂ©e passĂ©e

Les derniers mois Ă©taient intenses.
J’ai dĂ©mĂ©nagĂ© ma maison et mon bureau pour trouver plus d’espace et Ă©chapper aux contraintes du centre-ville. Quel bonheur ! Je ne m’Ă©tais mĂŞme pas rendue compte Ă  quel point la ville m’Ă©puisait.
J’ai beaucoup avancĂ© professionnellement avec de nouveaux clients, nouveaux projets, nouvelles rencontres.
Et j’ai alternĂ©, comme tout le monde, les confinements, les couvre-feux, les pĂ©riodes d’activitĂ© et les pĂ©riodes de vacances avec les doutes, les hauts et les bas qui allaient avec.

C’Ă©tait excitant et usant Ă  la fois, Ă  l’arrivĂ©e de l’Ă©tĂ© j’Ă©tais littĂ©ralement KO. Plus possible de rĂ©flĂ©chir, plus envie de pousser aucune porte, fatiguĂ©e…juste besoin de repos, ne plus penser. Et les vacances sont arrivĂ©s, juste au bon moment. Ouff.

Retour vers le futur

J’ai coupĂ©, me suis dĂ©connectĂ©e, j’ai fait du surf pour retrouver mon Ă©nergie. Et maintenant il est temps de bien envisager le retour Ă  la vie active.

Je suis motivĂ©e, j’ai Ă  nouveau la tĂŞte pleine d’idĂ©es et de projets et j’ai très envie de leur donner vie. Mon meilleur espoir pour les semaines qui viennent est de les vivre sereinement et ĂŞtre en forme pour rĂ©ussir mes projets tout en m’adaptant aux alĂ©as qui vont sans doute surgir.

Pas besoin de tout rĂ©inventer, j’ai fait le bilan de ce qui a bien marchĂ© pour moi avant, et que j’ai envie d’emmener dans ce futur proche.

Voici mes astuces pour 2021 :

Surf

Comment bien organiser la rentrée et la vivre sereinement

1. Organiser mon espace et le temps

J’aime bien quand c’est rangĂ© et propre. Pas excessivement, mais avoir une place pour tous les objets afin de les retrouver, trier, nettoyer, jeter ce dont je n’ai plus besoin. Ma première action dans le nouveau bureau Ă©tait donc de vider rapidement les cartons et de m’installer. Ma première action le jour de la rentrĂ©e : nettoyer ma boite mail en supprimant tous les mails non importants. Ça fait du bien et c’est utile pour garder l’esprit libre. Et ça permet de gagner du temps parce qu’on n’a pas Ă  rĂ©flĂ©chir oĂą se trouvent les affaires et les informations importantes.

Puis, organiser le temps avec tou⸱te⸱s les membres de la famille. Chacun⸱e exprime ses envies, ses objectifs et ses projets pour les mois qui viennent, on case les activitĂ©s et les responsabilitĂ©s sur un planning de semaine, avec des post-its pour avoir la souplesse de l’adapter :-).

On rĂ©flĂ©chit aux projets communs et aux petits plaisirs et on l’affiche visible pour tous. A la salle Ă  manger dans notre cas.

Et on garde du temps libre, on pense à prendre des pauses, à s’arrêter pour prendre du recul et ne pas tomber dans le piège de l’ultra organisation sans flexibilité.

2. Prendre soin de mon corps et de mon esprit

Le sport est mon premier ancre et mon corps se fâche quand je n’en fais pas. En tant qu’ancienne judoka je sais que le corps et l’esprit sont indissociablement liĂ©s. Si mon corps ne va pas bien, l’esprit ne tourne pas rond, et vice versa. L’activitĂ© sportive rĂ©gulière va donc pour moi avec la mĂ©ditation, la respiration, la pleine conscience. Fini le judo – il y a un temps pour tout – maintenant je pratique le yoga, la course Ă  pied, la natation. Et pendant les vacances toutes sortes d’activitĂ©s de plein air et de glisse.

Je veille Ă  avoir une vie active avec des rituels de yoga tous les matins, plusieurs sĂ©ances de sport par semaine (en fonction du possible) et d’Ă©viter un maximum la voiture pour mes dĂ©placements en la remplaçant par le vĂ©lo, la marche et les rollers.

Un Ă©lĂ©ment que j’ai longtemps nĂ©gligĂ© pour me sentir bien : le sommeil ! Dormir c’est quand mĂŞme l’activitĂ© la plus rĂ©gĂ©nĂ©ratrice pour reposer le cerveau et le corps. Il fĂ»t un temps oĂą j’avais du mal Ă  me coucher tĂ´t (le syndrome FOMO ? Peut-ĂŞtre.) Mais quelle erreur. Aujourd’hui je veille Ă  avoir suffisamment d’heures de sommeil, quitte Ă  laisser les choses pas faites pour le lendemain. Et ça fait du bien.

Manger correctement va de soi pour une hygiène de vie saine, mĂŞme si ce n’est pas ma tasse de thĂ© de sur-rĂ©flĂ©chir cela. Je fais confiance Ă  mon corps qui va me dire ce dont il a besoin, et je mange en fonction des envies, de prĂ©fĂ©rence frais et de qualitĂ©.

3. Veiller à mon hygiène émotionnelle

Il y a quelques annĂ©es j’ai dĂ©couvert Ă  quel point c’Ă©tait prĂ©cieux d’avoir des potes d’empathie et de prendre rĂ©gulièrement le temps de pratiquer l’Ă©coute. Comment ça marche ? Avec des personnes formĂ©es Ă  l’Ă©coute empathique nous prenons des petits temps rĂ©guliers (15 Ă  30 minutes) pour exprimer ce qui se passe dans notre vie. La personne qui Ă©coute se connecte aux Ă©motions de la personne qui raconte, les miroite pour l’accompagner. Sans jugements, sans conseils, sans tabous et mĂŞme en silence s’il le faut. On se lâche et on fait le mĂ©nage. C’est tellement puissant !

Quand personne n’est disponible pour Ă©couter, la technique de journaling marche très bien aussi. Ecrire pour se libĂ©rer l’esprit. Ecrire ce qui est lĂ , sans rĂ©flĂ©chir, poser ce qui vient – noir sur blanc. Ça permet de cheminer, d’observer, de prendre du recul et parfois de trouver des solutions. En tout cas je me sens toujours plus lĂ©gère une fois le cahier fermĂ©.

Et ce que j’adore Ă©galement pour mettre l’accent sur le cĂ´tĂ© positif de la vie, ce sont les 3 kiffs de la journĂ©e, de la semaine, de l’annĂ©e… Je pratique seule, avec ma famille, avec les ami⸱e⸱s, et aussi en situation professionnelle. Se remĂ©morer les moments plaisants, Ă©nergisants, agrĂ©ables permet de nous replonger dans la situation et de revivre les Ă©motions agrĂ©ables associĂ©es. Et potentiellement de reproduire des situations qui nous font du bien. C’est d’ailleurs la base de l’Appreciative Inquiry sur laquelle je base mon travail d’accompagnement des Ă©quipes.

4. Ecouter de la musique, danser, chanter

Se rĂ©veiller en musique, danser sans la salle de bain, chanter dans la voiture – dĂ©bile ? Pas du tout. C’est un moyen simple de faire jaillir les endorphines et de bien commencer, ou terminer, la journĂ©e. Chez moi, chaque pièce est Ă©quipĂ©e d’enceintes et je mets le son en fonction du mood Ă  crĂ©er.
Et quand je me sens submergée par trop plein de choses, les fréquences à 528Hz sont magiques pour retrouver la concentration !

5. Gare aux to-do lists

C’est terminĂ©, je n’en fais (presque) plus. Pourquoi ? Les to-do lists sont le meilleur moyen d’ĂŞtre stressĂ©e et anxieuse parce qu’on voit tout le temps ce qu’on n’a pas encore fait. Elles ont tendance Ă  s’allonger avant qu’on ait rayĂ© toutes les choses Ă  faire, c’est un jeu sans fin.
Pour ĂŞtre plus efficiente et dĂ©tendue j’ai donc dĂ©cidĂ© de m’organiser diffĂ©remment. PlutĂ´t que de lister les actions, je me donne des objectifs. Puis je prends des crĂ©neaux pour travailler sur les sujets liĂ©s aux objectifs tout en faisant confiance Ă  l’univers que les choses importantes me viendront le moment venu (et je confirme, ça marche – tout ce qui ne vient pas Ă  ce moment n’Ă©tait pas assez important). LĂ , j’Ă©cris pour m’organiser, mais seulement au moment oĂą je me pose sur le sujet et pour le temps allouĂ©. Je prends une heure, ou trois, ou toute une journĂ©e, et pendant ce temps je me consacre uniquement Ă  l’objectif dĂ©fini. Puis Ă  la fin, je fais une rĂ©trospective et je note tout ce que j’ai accompli. C’est super gratifiant, notamment pour quelqu’un comme moi qui regardait rarement en arrière avant.

Et vous ? Comment vous faites pour rester cool à la rentrée ? Quelles sont vos astuces pour bien vivre ce moment qui peut être dense ? Je suis curieuse de connaître vos tips & tricks : sarah.neumann@attitude-concept.com et vous souhaite une bonne reprise !

Dans un prochain article je vous partagerai comment préparer votre équipe à la rentrée. A bientôt.

Sarah Neumann

Faites briller vos équipes par nos programmes de leadership appréciatif | Management interculturel 🇫🇷 🇩🇪 🇪🇺 | Diversité, inclusion, égalité FH | Fondatrice Attitude Concept & Cofondatrice Sororistas

Partager

Retour haut de page